Les pièges à éviter pour piloter un portefeuille de projets

hPenser que chaque projet est spécifique et n’est pas comparable à un autre

Considérer que le scoring des risques est trop lourd et fastidieux

Définir les coûts d’investissement sans ceux d’exploitation et ne pas raisonner coût complet

Considérer que tous les projets sont prioritaires : urgents et importants

Ne pas se donner les moyens de tuer un projet pour dégager des moyens et mieux réussir les autres

Ne pas piloter par la création de valeur, ne pas mesurer les impacts sur les processus et la performance opérationnelle de l’entreprise

Faire bien les choses au lieu faire les bonnes choses

Considérer que la capacité à faire n’est pas bloquante / les moyens sont illimités

Ne pas mettre le Time To Market dans les critères de décision

Ne pas donner de rythme et de sens stratégique