Comment piloter la capacité à faire des sachants ?

Comment gérer la capacité à faire des sachants ou équipes métier ?

Gaston (chef de projet) : qui a encore de l’énergie et de la disponibilité pour s’engager sur un nouveau projet stratégique et passionnant ?

Equipe projet : on est à bout. On ne veut plus conduire des projets à l’ancienne avec des plannings et des plans de charge qui ne tiennent pas la route ! on a des familles et des enfants !

 

–> Nous sommes tous face à des défis et des projets qui font appel à des sachants / experts de plus en plus rares et de moins en moins disponibles. Les experts métier se doivent d’apporter leur contribution au bon moment et au bon endroit avec les méthodes modernes de management agile.

 

Faut il trouver des analogies entre l’agilité de l’expert métier et TARZAN ?

« Au milieu de la jungle, univers hostile, Tarzan possède l’intelligence de la situation ; aptitude d’un homme ou animal, à s’adapter à la situation, à choisir des moyens d’action en fonction des circonstances. Son talent particulier est d’avant tout d’être sensible aux signaux pertinents dans la jungle, univers d’ombre et de bruit, univers de turbulences fait de menaces d’espèces concurrentes et d’opportunités végétales et animales ! Son talent est d’inventer tous les jours des solutions innovantes pour survivre puis de trouver un équilibre et surtout de communiquer malgré tout avec tous les acteurs de son environnement. Tarzan se déplace avec des lianes, invente un cri unique et distinctif et tisse des alliances (singe, éléphant, …) pour lutter contre les prédateurs (lion, crocodile, serpents, …) et faire face avec agilité aux multiples menaces. »

L’expert métier apporte des solutions innovantes pour développer le business et renforcer les avantages compétitifs de son entreprise. Il connait bien les marchés, les concurrents, les menaces et opportunités, mais il se doit également de faire aboutir des projets avec des moyens contraints. La crise fait que les managers sont de moins en moins nombreux et de moins en moins aidés. Travailler plus avec plus d’efficacité est le quotidien du manager moderne… Il ne peut pas être un tarzan mais un manager holistique qui agit avec intelligence de la situation, intelligence collective et comportement adapté.

L’expert métier a donc besoin de travailler en confiance sur les projets avec des outils modernes et collaboratifs. Les solutions sont Cloud, simples et embarquent des fonctions clefs de gestion de projet (risques, livrables, plan de charge, planning, …) et des fonctions essentielles de gestion de la capacité à faire collective qui permettent  d’installer au sein de son projet une véritable intelligence collective.

CESAR permet de passer de la théorie du management collectif à une pratique concrète et efficace.

Sans outil collaboratif, c’est la jungle sur les projets et on devient tous des tarzans !…. On découvre alors des comportements agressifs, étonnants mais pas surprenants, compte tenu des niveaux de stress de chacun.

 

26a

La solution CESAR répond à un besoin rarement couvert de gestion de la capacité à faire des équipes métier. En général, les maîtrises d’ouvrage et les maîtrises d’œuvre ne calent pas suffisamment leur plan de charge sur la contribution essentielle des sachants ou experts métier. En conséquence, les projets ne sont pas assez piloté par le « business » ou les métiers » mais pas les contraintes techniques et informatiques.

Pour certains, “Tout le monde n’est pas dans le même bateau”. Par expérience, on sait que l’absence d’un expert métier sur un projet, peut engendrer des risques importants.

CESAR est la première solution simple et adaptée pour les experts métier qui va leur permettre de piloter les projets sans le traditionnel tableur EXCEL ou le planificateur MS projet qui ne sont plus adaptés aux exigences des projets agiles d’aujourd’hui.

Dans certaines organisations, les experts métier subissent les projets en étant harcelés par des invitations Outlook … 

CESAR apporte au chef de projet une vision en temps réel de la capacité à faire des sachants. Il peut ainsi s’assurer que celle-ci est compatible avec le plan de charge du projet et faire passer aux managers les alertes sur son projet. Ces alertes sont disponibles à plusieurs niveaux : équipes et contributeurs.

Avec CESAR, le chef de projet dispose des courbes de charge et de capacité à faire par personne, équipe et direction. Il a donc les moyens de piloter son projet et de communiquer avec les managers de son équipe. L’intelligence collective est alors une réalité sans source de conflits.

“Il n’est plus aveugle sur la capacité à faire réelles des experts métiers qu’il peut piloter en temps réel.”