Articles

Leçon N°21 : Choisir entre expert, manager ou chef de projet

Expert, manager ou chef de projet ?



Après quelques années d’expérience, faut-il conserver son expertise technique, conduire des projets ou bien prendre la filière manager pour devenir directeur ? Est-ce possible de tout faire ? comment jouer son rôle en équipe ? Dans le monde des nouvelles technologies, la double compétence est indispensable. Les patrons de ces entreprises sont des passionnés, des visionnaires et des ingénieurs. Dans les secteurs du service, la culture politique et les compétences de communication font la différence. On constate néanmoins que l’informatique est de plus en plus au cœur des métiers et des projets.

Comment faire le bon choix de carrière ?

Le profil expert

L’expertise est une technique qui s’exprime dans tous les métiers : juridique, comptabilité, informatique, télécommunications, finance, formation, marketing, … L’expert est un passionné, un soliste virtuose et un talent reconnu. Il agit sur un domaine et un périmètre très précis sans faire d’écart. Dans l’informatique, un expert peut créer une rupture technologique et donner du travail à des centaines de personnes.

Aujourd’hui, le métier d’expert a changé. L’expertise est de plus en plus volatile. L’expert travaille de moins en moins seul. Pour entretenir son savoir-faire, il doit échanger avec sa communauté, participer à des colloques, suivre des formations, être en veille pour avoir une longueur d’avance et maintenir son expertise (l’expertise dure 3 ans ! dans l’informatique parfois 1 an). Passion, formation et remises en cause permettent de cultiver cette expertise. Il faut souvent se confronter à des collègues à l’international et parfois faire le constat que l’expertise est relative car à l’autre bout du monde des méta-experts inconnus existent.

Le principal défi de l’expert est de communiquer, de rendre visible ses résultats et de transmettre son expertise sous peine de rester dans l’ombre et de ne pas évoluer. Savoir remonter les alertes et contribuer avec intelligence collective sont les qualités d’un expert efficace. On devient contributeur à un projet.

Néanmoins, le risque de l’expert est de s’enfermer dans sa bulle, de fournir des solutions qui ne soient pas accessibles, compatibles, ou économiquement raisonnables.

Le profil chef de projet

Etre chef de projet est un résultat et non une prise de fonction. Cela se mérite et fait l’objet d’un parcours de professionnalisation. Etre chef de projet, c’est gagner la confiance d’une équipe, prendre une posture de leader pour la faire adhérer à un objectif collectif et savoir assembler des expertises avec une forte culture d’entrepreneur. Le management de projet est un modèle de management en rupture avec les traditions hiérarchiques. Il favorise le culte de la construction collective et de l’émulation. C’est souvent un facteur de bien-être pour l’équipe de travailler ensemble, de partager l’information et de construire une réussite collective. C’est également un ascenseur social. On rencontre des chefs de projet qui ont eu des parcours rapides en prenant des risques et des nouvelles responsabilités.

Le profil manager

Manager ne se résume pas à des recettes de management (comme être chef de cuisine ne se résume pas à des recettes de cuisine). Néanmoins, le modèle d’un bon manager est peut être celui d’un chef de cuisine. Il met la main à la pâte et est exemplaire. Son talent est de repérer les talents, de créer une émulation et de les associer dans une logique de résultat. Au delà de toutes les thématiques du management (stratégie, marketing, coaching, leadership, finance, …), il possède cette double compétence naturelle : émulateur d’équipe et entrepreneur.

Emulateur d’équipe : être manager aujourd’hui, c’est être fortement intéressé par la problématique humaine dans l’entreprise et créer cette émulation avec des ingrédients multiples et divers (comme une émulsion pour un chef de cuisine) : savoir doser, marier et assembler les compétences puis créer une réussite collective : résultat pour le chef de projet – chef d’œuvre pour le chef de cuisine – œuvre pour l’artiste, …. Le manager est au combat sur l’individualisme et l’isolement. Il exploite toutes les ressources et donne du sens au travail collectif. Il apporte cette fameuse pointe de sel qui fait la différence.

Entrepreneur : le manager est un homme d’action et s’inscrit dans la stratégie et les objectifs de l’entreprise pour créer la valeur. Il partage les enjeux et les défis dans un monde de compétitivité. Il communique avec autorité et charisme. Il instaure le rendre compte. Il a sens de la communication et de l’observation. La culture de l’entreprise et les intérêts collectifs sont plus importants que sa propre position dans l’organisation. Il transmet les valeurs et les savoir-faire d’un chef de projet : prise de risque, prise de recul et prise de hauteur.